vendredi, 23 mai 2008

Ce n'est qu'un au revoir

medium_medium_citoyen_fond_blanc.jpg

Lancé au printemps 2006, le weblog "En route pour 2008" arrive à la fin de sa mission. L'objectif que nous nous étions assignés est enfin atteint. Cette aventure, qui a dépassée nos espérances est à la fois un succès politique mais aussi un succès technique. Succès politique car nous avons pu rassembler autour de nous des convictions différentes, et technique car ce weblog est l'un des plus vivants de la sphère "Haut et fort".

"En route pour 2008" c'est près de 85 000 visiteurs, plus de 500 articles, près de 4000 commentaires et désormais de nombreux élus.

Toutes les bonnes choses ont donc une fin, toutefois, si nous finissons ici un chapitre, il ne faut surtout pas oublier que c'est le début d'une histoire que nous écrivons. C'est ainsi que nous sommes heureux de vous annoncer la "naissance" du nouveau weblog "En route pour 2014". Le chemin qui nous conduiera aux prochaines élections municipales proposera de nouvelles étapes: congrès du PS, fondation du nouveau parti de la gauche alternative, mi-mandat de Nicolas Sarkozy, cantonales, sénatoriales, présidentielles, législatives...

En conclusion, nous tenons spécialement à remercier l'ensemble des fidèles internautes de 2008, ainsi que tout ceux qui ont cru en l'aventure dès le début en apportant une contribution: Chloé Humbert, Olivier Besancenot, Anthony Douet, Caroline Proust, François Hollande, Dominique Gros, Fabrice Benard, mais également, Corinne Lepage ou encore Karl Zero... Nos archives sont riches de vos participations et nous en sommes fiers.

En espérant écrire la suite avec chacun d'entre vous, nous vous donnons donc dès à présent rendez-vous sur http://2014.hautetfort.com en vous adressant nos amitiés les plus sincères.

medium_medettom.3.jpgMehdi RAHOUI & Thomas SCUDERI

Conservez "En route pour 2008" dans vos favoris car votre weblog restera en ligne pour permettre la consultation de nos archives.

mercredi, 14 mai 2008

Les allègements fiscaux favorisent-ils la croissance ?


Les allégements fiscaux favorisent-ils la croissance ?
Vidéo envoyée par rue89

mercredi, 07 mai 2008

Déficit de la Sécurité Sociale - SécuFD

Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c'était encore de nous faire payer...

6b2bd1a9e40fec1af0e43e5e3d796bba.jpgDorénavant,
-> sur une consultation médicale, nous allons devoir verser 1 €.
-> nous allons être hyper contrôlés lors de nos arrêts maladie, 
-> nous allons devoir consulter un généraliste avant de voir un spécialiste,
-> pour tout traitement de plus de 91€, nous en serons de 18€ de notre poche.

Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards
 
Or, savez-vous qu':
-> une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu n'est pas reversée : 7,8 milliards
-> une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu n'est pas reversée : 3,5 milliards
-> une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu n'est pas reversée : 1,6 milliards 
-> la taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu n'est pas reversée : 1,2 milliards
-> la part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée : 2 milliards
-> retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés - 2,1 milliards
-> retard de paiement par les entreprises - 1,9 milliards 

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'Euro.
 
2f59c53883295776c2100364b1427bfa.jpgConclusion, si les responsables de la Sécu et nos gouvernants avaient fait leur boulot efficacement et surtout honnêtement, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent.
 

Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

dimanche, 04 mai 2008

62% des Français craignent une grave crise d'ici la fin du mandat de Sarkozy

Selon l'AFP relayée par le journal 20 minutes, 62% des Français pensent que la France va traverser une grave crise d'ici la fin du mandat de Nicolas Sarkozy, et plus d'un Français sur deux (55%) ne souhaite pas qu'il se représente en 2012, selon un sondage CSA à paraître samedi dans l'hebdomadaire Marianne.

medium_20070515Sarkozyvoiturepano.jpg


Fillon


Selon cette enquête réalisée au lendemain de l'intervention télévisée du chef de l'Etat, 30% seulement des Français (dont 54% de sympathisants de droite) pensent que le chef de l'Etat va terminer son mandat sans difficultés majeures, et 8% ne se prononcent pas (NSPP).

medium_v_7_ill_903302_07042914_maurus_x1pl_web.jpgParmi les 62% qui pensent que le pays va traverser une grave crise d'ici 2012, figurent 75% de sympathisants de gauche, 60% de sympathisants du MoDem et 41% de sympathisants de droite.

55% des Français ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy se représente à l'élection présidentielle de 2012, tandis que 29% le souhaitent (dont 59% de sympathisants de droite). 16% ne se prononcent pas.

Situation

49% souhaitent qu'il garde François Fillon comme Premier ministre jusqu'à la fin de son mandat en 2012, 20% qu'il le laisse terminer ses dossiers en cours, 11% qu'il change rapidement de Premier ministre (20% ne se prononcent pas).

medium_thumb_Sarkozy009.jpgPlus d'un Français sur deux (52%) pense que sa situation personnelle sera moins bonne en 2012 qu'aujourd'hui, tandis que 21% pensent qu'elle sera meilleure. 14% ne se prononcent pas, et 13% pensent qu'elle ne sera ni meilleure ni moins bonne.

Pouvoir d'achat

68% des personnes interrogées pensent que leur pouvoir d'achat aura diminué en 2012 (23% qu'il aura augmenté, 9% NSPP), 64% que la société française sera plus divisée qu'aujourd'hui (23% qu'elle sera plus rassemblée, 13% NSPP), 49% que les déficits et la dette publique auront augmenté (38% qu'ils auront diminué, 13% NSPP).

En revanche, un nombre plus important de Français (49%) pensent que le chômage aura baissé, comparé à 39% qui pensent qu'il aura augmenté et 12% ne se prononcent pas.

Sondage réalisé par téléphone le 25/04/2008, sur un échantillon national représentatif de 1.002 personnes de + de 18 ans, constitué d'après la méthode des quotas (notice disponible auprès de la Commission nationale des sondages).

© 2008 AFP

medium_bandeau.2.jpg

dimanche, 20 avril 2008

toujours du bon côté...

Alors qu'il était très proche d'Alexandre Varlet, conseiller du ministre Lamour en charge de la jeunesse durant le second mandat présidentielle de Chirac, le jeune Edgar Minibu était candidat aux municipales sous l'étiquette... PS !

 

Si Si ! Le petit Nicolas fait toujours ce qu'il dit !

Pouvoirdachat
Vidéo envoyée par cprod2000

samedi, 19 avril 2008

François Hollande crée son blog en 2008

Le blog de François Hollande

Lancement du blog www.francoishollande.fr

Vidéo envoyée par blog_francoishollande


dimanche, 06 avril 2008

Les abjectes bourdes de Rama Yade

En août 2007, l'AFP révélait que le maire d'Argenteuil Georges Mothron, voulait faire diffuser du Malodore à Argenteuil afin d'éloigner les personnes sans domicile fixe.

1608209635.jpgCependant, les agents municipaux ont refusé de l'épandre. Le répulsif a alors été directement donné aux agents d'entretien du centre commercial Côté Seine d'Argenteuil afin qu'ils le diffusent eux-mêmes aux alentours des sorties de secours où se regroupent les personnes sans domicile fixe1. Cette nouvelle, partiellement démentie par la mairie d'Argenteuil qui a évoqué une entreprise de diffamation à son encontre2 a toutefois suscité de vives critiques de l'opposition locale et nationale, ainsi que de la ministre du Logement et de la Ville Christine Boutin qui a déclaré : « Le principe même de l'utilisation de produits de ce type constitue en effet une atteinte à la dignité de la personne humaine parfaitement inacceptable »3.

Rama Yade sur le malodore à Argenteuil

Vidéo envoyée par vonews

Vidéo de la secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme qui participait au meeting du maire UMP sortant d’Argenteuil Georges Mothron pendant les municipales. Répondant notamment à une question de VOtv la télévision du Val-d’Oise sur l’utilisation l’été dernier du malodore pour éloigner les SDF du centre-ville, Rama Yade a déclaré : « Il faut tout tenter dans une ville ». Voir la vidéo.

Une des bourdes de Rama Yade

lundi, 31 mars 2008

La diversité oubliée

Comme prévu, les résultats des élections municipales et cantonales ont été mauvais pour la représentation des minorités dites visibles, toutes étiquettes politiques confondues.

Le Comité national pour la diversité, composé de cadres issus de l’UMP, du PS, du MoDem, des Verts et de militants associatifs, a dressé hier un premier bilan qualifié d’« indigent ». « Deux mille conseillers municipaux élus, soit 0,4 % du nombre total de conseillers en France, c’est affligeant », soupire Patrick Lozès, du Conseil représentatif des associations noires (Cran). Alain Juppé à Bordeaux et Bertrand Delanoë à Paris ont été symboliquement primés pour leurs efforts. A contrario, l’UMP Christian Vanneste à Tourcoing et le socialiste François Pupponi à Sarcelles ont reçu un « prix de la liste la plus communautariste ». Le PS, qui a gagné 51 villes de plus de 20 000 habitants, n’a fait élire que 1 000 à 1 500 conseillers municipaux issus de l’immigration, parmi lesquels seulement 250 à 350 sont devenus adjoints au maire.

Pour la droite, le comité avance le chiffre de 900 conseillers. A part le cas Rachida Dati à Paris (VII e ), « l’UMP n’a pas donné l’exemple », relève Abderrahmane Dahmane, ex-secrétaire national. Aux cantonales, ce n’est guère mieux : 14 conseillers généraux élus (dont 10 sortants reconduits), soit à peine 0,4 % du total national… Les regards se tournent désormais vers les élections européennes de 2009 et surtout les régionales de 2010, qui pourraient jouer le rôle de « séance de rattrapage ». Pointé du doigt, le PS a réagi en annonçant hier la création d’une commission « renouvellement et diversité » chargée de suivre en permanence ces questions. « Si on veut faire émerger une génération de responsables, il faut dès maintenant faire un effort important, déclare Faouzi Lamdaoui, nouveau coordinateur de cette structure. Nous devons encourager l’ancrage local de nos candidats dans la durée. » Et espérer que, lors des législatives de 2012, un député black, asiatique ou maghrébin siège enfin sur les bancs de ladite « représentation nationale ».

jeudi, 27 mars 2008

Metz Party

Si ce blog doit une seule fois ressembler à d'autres, c'est pour vous raconter les retrouvailles de Thomas et Mehdi après le second tour des municipales . Cette rencontre s'est déroulée à Metz, ville qui pour la première fois depuis l'instauration du scrutin que nous connaissons aujourd'hui a été gagnée par la gauche.

1196145839.JPG"Beauvais, vendredi 21 mars 10h00, installation du conseil municipal. Je prends place sur les bancs de cette assemblée que j'ai observé du public depuis l'adolescence. C'est à l'extrême gauche que je suis placé... dans les rangs de l'opposition. Une heure plus tard et ma première cérémonie officielle au monument aux morts , je profite une dernière fois de mes amis de "vivre ensemble Beauvais" avant de préparer mon départ pour Metz afin d'aller féliciter mon camarade.

De nombreux rendez-vous figuraient au programme du week-end des deux animateurs de1773370123.2.jpg "2008". Thomas, désormais nouvel adjoint à la jeunesse et à l'animation de la ville n'a pas changé et dégage une vitalité dont la ville à vraiment besoin après plus de 30 ans sous J.-M. Rausch. Il est le premier adjoint à la jeunesse de gauche, il entre donc dans l'histoire de Metz. Quand on connait les avancées marquées par la gauche en la matière, on peut attendre de Thomas des choses formidables.1773370123.jpg

Une rencontre entre Mehdi, Thomas, Dominique Gros et Bertrand Delanöé fut l'occasion de faire un bilan de ces élections municipales à Paris, Metz et Beauvais.